Nous accompagnons les organisations dans leur réflexion et leur transformation face à des futurs incertains

Ligne oblique décorative

« Il est temps de penser le Monde d’Après »
Léon Diqueu, Discours de (dé)confinement, 2020

Il y a un an, on se demandait collectivement et quelque peu naïvement à quoi pouvait bien correspondre ce “monde d’après”, maintes fois invoqué et presque aussitôt oublié dès le premier déconfinement.

Cette formule cachait sûrement une tendance à repenser des lendemains meilleurs, comme des alternatives à un système général essoufflé. Il est logique que la pandémie de la Covid-19 ait alimenté l’espoir d’une véritable lame de fond du “changement”. Ce qui semblait impossible hier est soudain devenu une nouvelle normalité : ralentissement du monde, arrêts des flux, diminution des gaz à effet de serre, distanciation sociale, réorganisation du travail et normalisation du télétravail, résurgences solidaires, etc.

Une telle situation de rupture interroge de manière systémique nos modes de production, d’organisation, d’échanges ; à l’échelle individuelle comme organisationnelle. Nous y voyons l’occasion de questionner notre compréhension du monde, nos valeurs, nos rythmes et fonctionnements. Néanmoins, s’il était déjà prématuré de parler de “monde d’après” il y a de cela un an, le constat est encore plus criant aujourd’hui. Ses effets sont aussi durablement ancrés que nos espoirs contrariés d’un après.

Cependant, il y a bien un après.

Il convient donc d’envisager la situation actuelle différemment, à un double niveau. À la fois comme le point de départ de changements profonds et comme une crise parmi d’autres (économique, énergétique, ou encore démocratique) qui pourrait se produire. En cela, elle serait presque une répétition, voire un galop d’essai, pour d’autres changements et chocs du futur à suivre.

Les plans de gestion de crise d’hier, pensés sur le court terme, sont appelés à se transformer face à cette situation “Covid-centrée” et par anticipation au possible “post-Covid”. Cette crise incite ainsi donc à initier une double réflexion sur :

L’anticipation et la prise en compte des possibles chocs, ruptures ou transformations, négatifs comme positifs, au-delà de la pandémie à l’horizon d’un futur pas si lointain.

La réelle préparation de la rupture la plus inévitable, mais aussi la plus inconsidérée : le dérèglement climatique et ses conséquences à 360 degrés.

Ligne oblique décorative

En réponse à ce constat, ces défis et ces impératifs, Design Friction et Tomorrow Begins Now! s’associent pour vous proposer d’obliquer – vous et votre organisation – dès aujourd’hui vers des futurs préférables.

Nous accompagnons les organisations dans leurs réflexions avec Oblique Futures, une approche qui convoque la prospective et le design fiction, pour permettre de :

Se projeter en tant que décideur·se, faire s’exprimer toutes les parties prenantes de son organisation, et ainsi imaginer collectivement un horizon vers lequel tendre.

Garder le sens d’une innovation de long terme face aux urgences immédiates des crises conjuguées – sanitaire, sociale, écologique et économique.

Nourrir l’émergence de stratégies ou d’actions pensées aussi bien pour les prochaines ruptures brusques que les transformations lentes déjà à l’œuvre.

Tout cela pour répondre à un objectif simple : se projeter dans ses futurs pour agir dès aujourd’hui !

Le Covid-19 interroge les organisations… dont les nôtres !

Comme toutes les organisations, notre tandem n’a pas échappé à l’impact d’une rupture aussi brutale et inattendue qu’une pandémie. En mettant à profit le temps du confinement pour la réflexion et l’observation, le constat était implacable. Si les organisations – publiques comme privées – ont pour la plupart été prises au dépourvu, c’est aussi parce qu’au quotidien elles peinent à trouver le temps de la prise de recul, de l’anticipation et du renouvellement de leurs imaginaires.

Hier éprises des logiques d’accélération de l’innovation, elles sont aujourd’hui prises par les urgences de la gestion de crise. Et s’il fallait justement penser et faire l’inverse ?
Nous proposons de (re)prendre le temps avec un “anti-sprint” pendant lequel sont écartées les injonctions de prédiction et de performance. C’est cet état d’esprit – inspiré des Oblique Strategies de Brian Eno et Peter Schmidt – qui nous porte : laisser de la place à l’inattendu et au décalage des imaginaires pour décadenasser les futurs.

Nous croisons le design fiction et la prospective pour se projeter et anticiper collectivement les chocs à venir

Lignes obliques décoratives

Notre approche s’appuie sur deux leviers :

L'anticipation critique, pour développer les capacités d’anticipation d’une organisation
L’ouvre-imaginaires, pour se réinventer en construisant des imaginaires résilients

Conjuguer ces deux leviers au futur participatif anime notre démarche. Pour autant, il n’y a pas de recette magique : nous pensons nos interventions sur-mesure, en prenant en compte les spécificités qui se présentent en termes de contextes, de publics et d’enjeux.

Nous accompagnons les organisations du secteur public et privé dans un double objectif aussi ambitieux qu’incontournable, au sens premier du terme :

1. Imaginer des futurs préférables et préférés, pour l’organisation elle-même comme pour le bien commun.

2. Articuler une réflexion critique sur les “futurs à abandonner”,
comme nous l’y invite la Closing Worlds Initiative, pour faire le deuil de certaines impasses qui sont aujourd’hui révélées de façon accélérée par la pandémie du Coronavirus.

Nos explorations se concluent systématiquement sur un dernier temps dédié à leur atterrissage, pour amorcer de nouvelles idées ou stratégies.

Obliquez dès maintenant avec notre kit-jeu !

Prenez la tangente et obliquez vers d’autres futurs !
Nous avons imaginé Oblique Futures, un jeu de cartes prospectives, spéculatives et réflexives, en véritable manifeste de nos partis pris.

Plutôt qu’un énième kit créatif, Oblique Futures est un compagnon qui invite à la projection et l’imagination au quotidien. Tirez une carte et observez votre journée à travers ce prisme inattendu pour interroger le présent et y déceler de quoi tendre vers des futurs préférables.

Disponible gratuitement en version à imprimer (print’n’play).

Découvrir le kit-jeu Oblique Futures
Trois cartes du kit-jeu Oblique Futures

— Quelle est votre approche pour explorer les futurs ?

L’anticipation critique

Faire le point sur votre vécu de la Covid-19, pour mieux se projeter

À la manière d’un check-up, notre accompagnement débute par un audit pour faire le point sur les bouleversements vécus par votre organisation à l’aune de la crise du Covid-19 : ce qui a tenu le choc, ce qui s’est effondré, ce qui s’est transformé. Tel un révélateur, nous prenons cette crise comme un point de départ pour vous aider à (ré)interroger et (ré)imaginer vos futurs.

Notre équipe s’appuie sur ce premier diagnostic pour scanner les horizons qui se profilent. Nous recherchons et analysons un ensemble de signaux faibles, internes et dans l’environnement de votre structure, qui sont les points de départ à la construction de scénarios prospectifs et spéculatifs propres à votre contexte.

Ces scénarios constituent autant d’invitations à la projection, qui balaient le spectre du possible – du probable à l’inattendu radical. Grâce à notre expertise en design fiction, nous venons matérialiser et illustrer ces perspectives, à travers des expériences concrètes et des dispositifs de médiation. L’idée : faire l’expérience de ces futurs avant qu’ils ne se produisent. Ces scénarios viennent ainsi mettre votre organisation à l’épreuve de ses futurs – et travailler son future-proofing – afin de l’aider à développer ses capacités de projection, de réaction et d’anticipation.

Lignes obliques décoratives

Les objectifs de l’anticipation critique

Anticiper les risques et les opportunités, du probable au possible, pour nourrir la décision et l’action.

Considérer la vie de l’organisation sur le temps long, au-delà du temps de gestion de la crise, et identifier à la fois les applications et les implications de l’évolution de l’organisation à différents horizons du futur ; à 5 mois comme à 20 ans.

Tester les ressorts de résilience de l’organisation face aux transformations en cours et à venir, pour s’y adapter ou y résister.

Développer les capacités d’improvisation de l’organisation, à tous ses étages, face à l’incertitude et la complexité.

Comprendre ce qui, dans ses angles morts, influence et conditionne l’action et la vision d’une organisation, de sa raison d’être à ses modes de faire.

Intégrer cette approche prospectivo-spéculative au cœur d’une vraie stratégie RSE/RSO, en aidant l’organisation à s’interroger sur l’impact de son activité en interne et sur le reste de la société. Le cas échéant pour les organisations du secteur privé, appuyer la transformation réelle en entreprise à mission, et envisager des futurs vertueux qui vont même au-delà de ces engagements.

“Et concrètement ?” :
L’anticipation critique en actes

ProtoPolicy

Aux côtés du Parlement du Royaume-Uni, nous avons exploré les futurs du vieillissement à domicile, sous l’angle de politiques publiques à venir. Parmi les scénarios abordant les impensés et controverses, celui d’un monde où l’euthanasie serait devenue légale et banale. Les design fictions et leurs scénarios ont été partagés et discutés avec les élus du Parlement Britannique à l’occasion de plusieurs panels organisés à Westminster, pour contribuer à l’adaptation de futures lois traitant du vieillissement.

Les futurs de la Silver Economy

Nous avons accompagné la Direction de la Silver Economy du groupe La Poste dans une meilleure compréhension de ses clients seniors de demain : qui seront-ils, comment consommeront-ils, de quoi auront-ils envie ?

Cette approche a croisé étude prospective, créativité, design et roadmap stratégique. La démarche a permis de faire émerger, en ateliers créativité, des nouveaux produits et services numériques pour ces clients dans un avenir très proche.

ProtoPolicy - Soulaje, la montre euthanasiante

Notre parti pris pour l’anticipation critique

Nous aimons tout particulièrement explorer les “zones grises” des futurs. En d’autres termes, nous refusons les scénarios utopiques-naïfs comme dystopiques-poncifs. Par ailleurs, il ne s’agit pas de fournir des scénarios prévisionnels ou prédictifs, mais bien de développer une acculturation à l’incertitude et à la complexité. Ces scénarios prospectifs vous sont proposés pour mieux faire émerger des options et donc décisions stratégiques. En cela, ils tiennent davantage de la boussole que de la carte.

Tel un “crash-test des futurs”, cette anticipation critique trouve sa place en amont d’un processus de transformation ou d’innovation ou en toute fin de parcours, à l’aune d’un déploiement opérationnel.

L’ouvre-imaginaires

Qui n’a jamais eu l’impression de tourner en rond lorsque l’on parle “futurs”, de voir revenir les mêmes idées, références ou inspirations ?

C’est l’un des symptômes d’une certaine « panne des imaginaires » qui a cours au sein des organisations. Cette brique modulaire d’accompagnement a pour ambitions de redonner un peu de fraîcheur à vos visions du futur dans un tango exécuté en trois pas : un pas en avant pour anticiper les futurs, un pas en arrière pour prendre du recul vis-à-vis d’aujourd’hui et un pas sur le côté pour débloquer les imaginaires.

C’est ici une parenthèse inspirante qui échappe volontairement aux injonctions d’opérationnalisation pour questionner et renouveler un insaisissable : ces représentations du futur qui s’ancrent durablement dans nos esprits et conditionnent nos actions au quotidien.

En repartant notamment du check-up précédent, nous vous proposons un temps au cours duquel sont poussés les curseurs de l’organisation vers différents extrêmes. L’occasion d’interroger ce que cette structure est, mais aussi ce qu’elle pourrait être, voire devrait être. Le recours au design fiction sert ici de miroir déformant pour interroger le présent de l’organisation, en la mettant face à des versions d’elle-même décalées et dérangeantes qui suscitent la réflexion autant qu’elles nourrissent l’imagination.

In fine, cela permet aussi d’imaginer et décider de ce qui fera encore sens, pour tous, dans votre organisation demain.

Lignes obliques décoratives

Les objectifs de l’ouvre-imaginaires

Renouveler les imaginaires pour ouvrir de nouvelles perspectives à propos de votre organisation et/ou d’une thématique d’exploration en particulier.

Permettre aux parties prenantes d’imaginer des futurs alternatifs et radicaux pour envisager des innovations de rupture.

Accepter de suspendre un peu le temps pour ne plus le subir.

Façonner et/ou négocier la vision partagée des présents et futurs de l’organisation en interrogeant ce que pourraient être ses futurs préférables et indésirables.

Renforcer l’inclusion d’une pluralité de voix dans la construction des visions pour le futur de l’organisation (ses activités, sa raison d’être, ses façons de faire).

“Et concrètement ?” :
L’ouvre-imaginaires au-delà des mots

Sports et ruralités en 2050

Le Département de Loire-Atlantique est un territoire en pleine transformation. Nous avons imaginé et animé une série d’ateliers pour (ré)ouvrir les imaginaires autour des futurs des sports en milieu rural. Au cours de ces sessions de mise en débat des futurs, les acteurs du territoire (élus, associations, entrepreneurs, citoyens) ont été invités à se positionner face à différentes situations prospectives ou spéculatives. Chaque scénario de design fiction était l’occasion de découvrir une facette de l’évolution du sport en 2050, selon des transformations impactant le territoire.

utop/dystop(IA)

utop/dystop(IA) est une exploration spéculative et collaborative des futurs inattendus de l’intelligence artificielle. Plusieurs ateliers de co-design fiction ont permis de construire des scénarios ancrés dans le quotidien. Autant de futurs pluriels qui viennent interroger les enjeux et les imaginaires qui entourent cette technologie pour venir nourrir de nouvelles perspectives.

Sports et Ruralités en 2050, un aperçu des nouveaux sports aquatiques en Loire-Atlantique en 2050

Notre parti pris pour l’ouvre-imaginaires

Si cette stimulation des imaginaires se détache volontairement des perspectives actionnables immédiates, elle n’en reste pas moins une expérience très concrète, avant tout portée sur le collectif et le participatif.

En cela, elle est un véritable levier de construction, de négociation et de pluralisation de la vision partagée et de la raison d’être de votre organisation, pour aujourd’hui et demain.

— Est-ce qu’anticipation et imaginaires peuvent se croiser ?

Lignes obliques décoratives

Entre anticipation critique et ouvre-imaginaires, nos expertises croisées

La documentation et l’analyse des réels pour comprendre aujourd’hui : audit de l’impact de la Covid-19 sur l’organisation, veille tendancielle – tendances de fond et signaux faibles à l’échelle macro, nouveaux usages et mésusages à l’échelle des individus, ethnographie des curiosités – et tout autre phénomène à même d’inspirer et nourrir nos explorations et extrapolations.

La conception et la production de scénarios prospectifs et spéculatifs pour penser demain, construits spécifiquement pour interroger les attendus et provoquer la discussion sur les futurs souhaitables ou indésirables de l’organisation.

La mise en expérience de ces futurs grâce au design fiction, avec des dispositifs à même d’embarquer une audience dans une expérience partagée de projection au cœur de futurs possibles de l’organisation.

La conception et l’animation de formats participatifs de prospective et design fiction (ateliers de projection, de co-construction ou de débat, conférences ludiques et immersives) pour réunir au sein d’une même expérience les parties prenantes du projet et faire place à la concertation. Ces formats contribuent à fédérer autour d’une vision partagée de lendemains préférables.

La documentation et la mise en perspective des discussions déclenchées par les explorations, pour une matière synthétisée dans un livrable actionnable qui fait le pont entre projection spéculative, décision et action.

— Oui, mais… comment créer de l’engagement autour de sujets qui paraissent bien lointains ?

Appréhender ses enjeux futurs en mettant ses futurs en jeu

Nos formats d’accompagnement font appel à l’Anticipation critique et à l’Ouvre-imaginaires pour faire émerger de nouvelles visions du futur. Mais comment partager ces scénarios prospectifs ou spéculatifs ? Comment infuser cette pensée orientée vers les futurs ?

Nous mobilisons notre expertise complémentaire en médiation par le jeu pour relever ces défis inhérents à toute démarche prospective. Nous concevons des formats ludiques sur-mesure qui articulent des scénarios prospectifs et spéculatifs de manière participative et inclusive.

Nous croyons fermement que le jeu permet à tout un chacun de se projeter dans des situations complexes et incertaines. En effet, lorsqu’il est nécessaire d’aborder de forts enjeux, le jeu permet de poser un regard nouveau, décomplexé, sur ses futurs et les stratégies associées. Ainsi, que ce soit pour co-construire des futurs préférables ou naviguer dans des lendemains inattendus, le ludique propose un cadre inédit pour jouer, rejouer et déjouer les futurs !

“Et concrètement ?” :
Mettre les futurs en jeu

Flaws of the Smart City

Tout comme n’importe quel élément matériel ou logiciel, les villes intelligentes et connectées sont faites de failles. Flaws of the Smart City est un jeu de cartes qui vise à jouer avec ces points faibles pour les réparer ou les exploiter et déclencher le chaos. Avec son focus sur les zones grises des villes intelligentes existantes ou planifiées, ce kit-jeu propose aux acteurs de l’urbanisme de construire des scénarios spéculatifs et critiques. En fil rouge des réflexions qu’il génère, Flaws of the Smart City vient révéler les paradoxes et ambiguïtés de la fameuse Smart City.

Disrupted Futures, le kit ludique

Développé dans le cadre d’un programme d’initiation à la pensée prospective pour les étudiants de l’emlyon business school, Disrupted Futures est un kit d’outils ludiques pour imaginer et illustrer des scénarios de rupture possibles dans des futurs proches. L’objectif de ce kit-jeu : concevoir pas à pas des scénarios qui permettront à une organisation de tester sa résilience face aux futurs chocs qui pourraient se produire à l’horizon 2040.
Pour sa première utilisation, près de 600 étudiants ont joué avec le kit Disrupted Futures pour imaginer des scénarios de rupture impactant la Métropole de Lyon.

Flaws of the Smart City, un jeu de cartes pour imaginer les angles morts et les faces cachées de la ville intelligente

Oblique Futures, notre kit-jeu pour débuter une exploration ludique des futurs

Je découvre

— Comment tout ça m’aide à agir sur mes problèmes et mes priorités d’aujourd’hui ?

Lignes obliques décoratives

De la fiction à l’action, basculer vers la prise de décision au présent

Une question nous est souvent posée : au final, quelle portée applicative retenir de l’exploration spéculative et prospective ? Que ressort-il de tout ce jus de cerveau collectif ?

Nous sommes conscients que c’est un enjeu majeur pour les organisations : passer de la réflexion et la fiction à l’action. À ce titre, notre accompagnement prévoit un ensemble d’outils et de formats mobilisables pour assurer le tuilage entre “projection vers demain” et “action dès aujourd’hui”. Nous avons à cœur d’assurer cette transition pour que ces explorations ne restent elles-mêmes pas sans lendemain.

Nous guidons cette bascule du design fiction vers le design stratégique grâce à différents savoir-faire que nous articulons selon les contextes et les objectifs : collecte d’insights actionnables, identification de pistes d’action et d’innovation, préconisations opérationnelles et stratégiques, pré-roadmap et matrices décisionnelles, design centré sur les communautés ou la société, actions de sensibilisation ou de communication autour des futurs identifiés.

En plus d’appuyer les orientations stratégiques et opérationnelles, notre accompagnement contribue également à infuser une culture des futurs au sein de votre organisation.

“Et concrètement ?” :
Basculer vers la décision au présent

Vinci Facilities, de la fiction prospective à l’action stratégique

La filiale Rhône-Alpes du groupe Vinci Facilities nous a confié la tâche d’organiser son comité de direction annuel sous la lumière de la prospective. À travers trois scénarios “post-Covid-19” mis en jeu, les membres du Codir ont pu se projeter dans les futurs possibles de leur groupe. Cela a permis de faire apparaître un ensemble de nouvelles mesures concrètes à lancer à très court terme.

Les règles du jeu de la rue connectée

Dans le cadre du projet Quartier Démonstrateur de l’Île de Nantes mené par la Creative Factory (Samoa), nous sommes intervenus, pour accompagner la démarche de co-construction des règles de la rue connectée. Pour le troisième atelier, les citoyens ont pu débattre de chacune de quatre situations prospectives et amender les prescriptions de la charte afin qu’elles préviennent ou favorisent l’apparition de risques et opportunités.

Les règles du jeu de la rue connectée, un atelier pour imaginer les futures implications des préconisations encadrant des expérimentations de rue connectée à Nantes

Elles et ils ont déjà exploré les futurs avec nous :

Les clients d'Oblique Futures, avec notamment la CNIL, le Ministère des Outre-Mer, la Gaité Lyrique, Usbek&Rica, le MAIF Social Club, le Département de Loire-Atlantique et de nombreux autres acteurs des secteurs privés et publics

Et vous, prêt·e à obliquer ? Alors, discutons !

Oblique Futures, par Design Friction et Tomorrow Begins Now!,
un duo expert du design fiction et de la prospective

DESIGN FRICTION

Design Friction est un studio de design fiction dont l’ambition est d’ouvrir et d’enrichir les imaginaires liés aux futurs, de susciter la réflexion et le débat autour des attentes pour demain et en retour d’outiller la prise de décision aujourd’hui.

Notre équipe explore ainsi, par le design, les enjeux liés aux transformations sociales, culturelles et technologiques que connaissent notre société et ses organisations. Les projets menés ont pour objectif de rendre concrètes les frictions d’usage et de culture qui pourraient se produire. Les scénarios et les discussions qu’ils suscitent sont autant d’outils d’aide à la transformation et à la résilience face à l’incertitude et à la complexité.

www.design-friction.com

TOMORROW BEGINS NOW!

Créé et mené par Anne-Cécile Violin, Tomorrow begins now propose un conseil en prospective appliquée. La prospective appliquée cela signifie, pour nous, de la production de contenu prospectif et l’activation de ce contenu. Dans la première phase, sont proposés les classiques analyses de tendances, fictions prospectives, ou encore scénarios stratégiques. Puis cette matière prospective est activée en déclinaison opérationnelle pour le client.

Parce que nous avons une conviction forte dans le collectif, ces contenus sont discutés, spéculés, analysés et déclinés très concrètement, sur un format d’intelligence collective (ateliers créativité, session brainstorming, codir prospectif, intervention d’experts ciblés…). Cela permet d’engager les équipes et/ou partenaires dans une vision partagée et engageante vers de nouveaux futurs. TobeNow rappelle ainsi que la prospective stratégique est une aide à la décision, et donc à l’action !

www.tobenow.eu